Croziflette

De retour de vacances montagnardes j’ai choisi, pour rester dans l’ambiance malgré la reprise, de vous proposer une recette locale revisitée à ma façon. Aujourd’hui c’est ambiance savoyarde garantie avec cette Croziflette qui associe deux emblèmes de la gastronomie locale : les Crozets et le Reblochon. De quoi se réchauffer et reprendre des forces après une journée de ski… ou pas ! J’ai choisi d’y ajouter des Diots fumés, quelques oignons et une pointe de crème fraîche moutardée. Pour ceux qui méconnaissent ces spécialités petite présentation préalable. Les Crozets sont de petites pâtes plates et carrées préparées à la farine de sarrasin ou de blé qui peuvent être agrémentés de multiples façons. Les Diots sont des saucisses de porc savoyardes déclinées en version nature, fumée ou encore au chou. Quant au Reblochon vous connaissez certainement tous ce fromage à pâte crue dont vous apprendrez qu’il dispose d’une AOC depuis 1958 ! Ne faites pas l’impasse sur la qualité de ces ingrédients. Choisissez des Diots faits par un charcutier plutôt que leur équivalent sous vide bourré de conservateurs ou au pire remplacez les par une saucisse fumée type Morteau de qualité. Le Reblochon doit être fermier bien sûr et un peu fait même si sa destinée est d’être cuit : il n’en sera que plus goûteux ! Quant aux Crozets vous en trouverez facilement dans le commerce sous différentes marques dont plusieurs savoyardes.

Malgré les remarques de mes dégustateurs, que je soupçonne d’être un peu taquins, inutile de faire cuire les Crozets en trois fois ! Pour tout vous expliquer je crois que je maîtrise mal l’utilisation des plaques de cuisson vitrocéramiques et celle de l’appartement que nous occupons au ski a failli en faire les frais avec deux débordements successifs qui auraient pu lui coûter la vie. Deux périodes de pause donc dans la cuisson des Crozets afin de réanimer ladite plaque en croisant les doigts pour qu’elle redémarre tout en échafaudant d’avance des plans pour en acheter une autre au cas où sans pour autant gâcher une journée de ski. Soyez rassurés : la plaque a survécu !!

Avec les ingrédients proposés vous pourrez nourrir 6 à 8 personnes selon leur appétit. Libre à vous d’y ajouter quelques champignons pour varier les plaisirs . Je vous renvoie vers deux autres recettes savoyardes avec les inratables croûtes au fromage de Chez Théo et de Chez Denis mes restaurants d’altitude préférés de Châtel.

Les ingrédients

  • 1 paquet de Crozets de 400 grammes blé, sarrasin ou panachage des deux
  • 1 Reblochon fermier
  • 4 diots de Savoie fumés
  • 1 oignon
  • 2 belles cuillères à soupe de crème fraîche
  • 1 cuillère a café bombée de moutarde – Sel et poivre

La recette

1. Faire cuire les Crozets selon les indications portées sur le sachet. Les égoutter et réserver en attendant la suite. Vous rigolez mais la semaine dernière au ski j’ai bien dû mettre 45 minutes à les cuire avec cette histoire de plaque qui ne supporte pas les débordements !

2. Pendant ce temps éplucher puis émincer l’oignon et couper les diots en cubes. Faire fondre les oignons émincés dans un peu de beurre 5 minutes environ avant d’y ajouter les morceaux de diots. Faire revenir le tout une dizaine de minutes. Si vous prenez l’option champignons faites cuire dans la même poêlée.

3. Mélanger la crème fraîche et la moutarde, saler et poivrer puis  verser cet appareil dans la poêle. Bien incorporer avec les Diots avant de verser le tout sur les Crozets.

4. Faire préchauffer le four à 180 degrés en position chaleur tournante. Découper le Reblochon en lamelles puis les disposer sur les Crozets. Faire cuire une vingtaine de minutes.

Votre Croziflette est prête à déguster accompagnée d’une salade verte. Bon appétit !

4 commentaires sur “Croziflette

Répondre à laura Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *