Un amour de Baba

Au programme cette semaine : sortie entre blogueuses avec Elsa de « Les carnets d’une runneuse« , pour découvrir une nouvelle enseigne de pâtisserie parisienne joliment nommée « Un amour de Baba« .
La mode des pâtisseries mono-produit a pris de l’ampleur dans la capitale ces dernières années. Après les éclairs de Christophe Adam, les merveilleux de Fred ou les Tartes Tropéziennes c’est donc le baba qui est mis à l’honneur.
Avouons-le tout de suite: nous n’étions ni l’une ni l’autre particulièrement attirées par les Babas, mais une invitation ne se refuse pas !

Rendez-vous donc au 179 rue du Faubourg Saint Honoré à deux pas des Champs Elysées dans une jolie petite boutique blanche au style épuré.

Nous avons pu déguster plusieurs babas et bénéficier des conseils avisés de Rougui Dia chef cuisinière et créatrice du lieu, avec Sébastien Faré, qui a pris le temps de nous expliquer son travail. Le parcours de cette jeune chef est auréolé par son passage dans plusieurs grandes maisons dont Petrossian et Vraymonde à Paris. Ils ont mis trois ans pour faire aboutir leur projet de pâtisserie dédiée au Baba. Le choix de ce dessert a été conduit par les souvenirs d’enfance de Rougui liés à ce dessert et son constat du fait qu’il est celui qui avait le plus de succès dans les restaurants où elle a travaillé. La boutique est ouverte depuis le mois de novembre 2016 déclinant ses créations en plusieurs formats et parfums. En fonction de l’occasion vous pourrez craquer pour les mini-babas, le format individuel classique ou le Baba à partager pour 6-8 convives. Les prix des Babas individuels varient entre 4,90 et 5,50 euros.

Les parfums sont déclinés autour des produits de saison avec ou sans alcool selon les arômes. Nous avons pu déguster les mini-baba au rhum, au citron, à la framboise et au chocolat au lait-passion accompagnés d’une délicieuse infusion d’hibiscus maison.

Cette dégustation nous a permis de voir les Babas sous un autre angle, bien loin de l’aspect parfois spongieux et trop alcoolisé ou sucré de cette pâtisserie nous avons apprécié leur texture agréable et leurs parfums originaux.

Le midi il est également possible de déjeuner avec des formules proposant des salades, tartes ou soupes maison. Rougui élabore tous ces produits seule dans le labo situé au sous-sol et met un soin particulier à satisfaire ses clients avec des produits de qualité dont les chocolats Valrhona.

Pour vous faire votre idée par vous-même rendez-vous chez « Un amour de baba » dont le site internet vous permet de découvrir une partie de la gamme des parfums et formules proposés. Une déclinaison des babas en version salée est en cours d’élaboration nous a dit Rougui qui ne les mettra en boutique que lorsque ses recettes seront parfaitement au point.

Poursuite de la dégustation à la maison avec notamment un baba tout chocolat et un baba épicé aux fruits confits. J’ai été moins séduite par le baba « Guanaja » au chocolat pour tout vous avouer, mais tout est affaire de goût !

PS : Maman, ne t’inquiète pas, c’est quand même ton savarin que je préfère ! La preuve: sa recette est disponible par ici !

2 commentaires sur “Un amour de Baba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *