Bûche Forêt Noire d’après Cyril Lignac

La recette de la Bûche Forêt Noire de Cyril Lignac m’a fait de l’œil dès que je l’ai aperçue sur la couverture du dernier numéro de « Elle à Table ». Excuse toute trouvée pour acheter ce magazine… Oui… Encore un ! Les lecteurs de province apprendront que les boutiques parisiennes du chef aveyronnais commercialisent depuis quelques semaines une de ses dernières créations élaborée avec son chef pâtissier Benoit Couvrant : la Forêt Noire ! Celle-ci sera déclinée à la vente en version bûche pour Noël 2020. Donc ni une ni deux, je me sacrifie* pour déguster ladite Forêt Noire en boutique : parfaite de gourmandise et de douceurs. Ne restait plus à trouver la recette pour vous la proposer. Voici chose faite. Par contre la bûche proposée n’en ayant pas la forme, et ne disposant surtout pas du moule pour la dresser de façon rectangulaire (pour une fois je n’ai pas cédé à tentation d’acheter ledit moule… je progresse !!) j’ai troqué la recette du gâteau d’origine pour un biscuit roulé utilisé pour ma bûche au citron meringuée agrémenté de chocolat. Je vous laisse la recette du gâteau proposée par Cyril Lignac en bas de l’article, ainsi que les indications de montage d’origine. Les proportions indiquées permettent de réaliser une bûche roulée de 35 centimètres qui devrait ravir une dizaine de gourmands.

*Je vous laisse juger de l’ampleur de ce sacrifice… d’autant que j’en ai profité pour découvrir par la même occasion le « Marron poire » nouveau venu lui aussi !

Pour le sirop au kirsch

– 35 grammes de sucre en poudre

– 165 grammes d’eau

– 70 grammes de jus de griotte

– 30 grammes de kirsch

Pour la compotée de griottes

– 145 grammes de griottes dénoyautées

– 90 grammes de purée de griottes

– 4 grammes de pectine

– 50 grammes de sucre

Pour la mousse au chocolat

– 110 grammes de chocolat noir 70 %

– 75 grammes de lait

– 130 grammes de crème liquide entière

Pour le biscuit

– 4 œufs

– 125 grammes de sucre en poudre

– 125 grammes de farine

– un peu de vanille en poudre

– 1/2 cuillère à café de levure chimique

– 2 belle cuillères à soupe de cacao en poudre

Pour la crème chantilly

– 1 gousse de vanille fendue en deux et grattée

– 15 grammes de sucre

– 285 grammes de crème liquide entière

La recette

  1. Préparer le sirop en mélangeant le sucre, l’eau et le jus de griotte. Porter à ébullition et incorporer le Kirsch. Réserver.
  2. Pour la mousse au chocolat: fondre le chocolat dans le lait dans une casserole ou au four à micro-ondes. Mélanger. Monter la crème liquide en chantilly et y incorporer le chocolat. Réserver au réfrigérateur.
  3. Pour la compotée je vous livre deux versions : celle de la recette et la mienne plus bricolo… que voulez-vous, on s’adapte !                                                Recette originale : mélangez la pectine et 15 grammes de sucre. Faites bouillir les griottes, la purée de griottes et le reste de sucre. Ajouter la pectine et porter à ébullition pendant 2 minutes. Réserver.                                          Version bricolo : dans une casserole mélanger 235 grammes de griottes (145 + 90 grammes) avec 50 grammes de sucre. Faire compoter et passer au mixer. Réserver. A bien y réfléchir je me dis qu’il est possible de remplacer les 90 grammes de purée de griottes par de la confiture mais il faut dans ce cas retirer le sucre prévu dans la recette… à vous de tester et de me laisser un commentaire le cas échéant.
  4. Pour le biscuit faire préchauffer le four à 180 degrés en position chaleur tournante. Séparer les blancs des jaunes d’œuf. Dans un saladier faire blanchir les jaunes d’œufs et le sucre en poudre. Ajouter ensuite progressivement la farine, la levure et le cacao. Monter les blancs d’œufs en neige ferme avant de les incorporer avec délicatesse à l’appareil précédent. Étaler cette pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé graissé. Faire cuire durant 10 minutes. Sortir la plaque du four et recouvrir la pâte d’un torchon humide. Retourner la pâte sur le torchon et enlever délicatement le papier sulfurisé.
  5. Procéder au montage. Imbiber le biscuit avec le sirop au Kirsch. Etaler sur le biscuit au cacao la compotée de griottes et la recouvrir de la mousse au chocolat. A l’aide du torchon rouler la pâte sur elle-même en limitant autant que possible les tentatives de fuite de la mousse au chocolat. Filmer le gâteau rouler et le placer au réfrigérateur deux heures pour que la mousse fige. Option plus rapide : 30 minutes au congélateur.
  6. Préparer la crème Chantilly. Mélanger les graines de vanille avec le sucre en poudre avant de l’incorporer à la crème liquide bien froide. Monter la crème en Chantilly bien ferme.
  7. Lorsque la mousse au chocolat a bien figé, enlever le film de la bûche et le placer sur le plat de service. Répartir la crème Chantilly sur la bûche avec une spatule. Décorer de cacao en poudre ou de copeaux de chocolat… Laisser au frais jusqu’au moment de servir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *