Gaufres liégeoises

20161211_133408

Vous aviez sans doute deviné le dessert choisi pour mon dîner belge… quelle autre gourmandise sucrée symbolise mieux la Belgique que les gaufres ? Les rues de Bruges regorgent de vendeurs de gaufres, mais je n’ai pas trouvé de recette de gaufres brugeoises. Je me suis donc rabattue sur leurs petites sœurs liégeoises. Elles ont la caractéristique d’être réalisées à partir d’une pâte de type brioche, qui demande donc un temps de repos, et d’être rendues croquantes et caramélisées grâce à l’ajout de sucre perlé (celui des chouquettes). J’ai parcouru mes livres et internet pour trouver la bonne formule : ni trop grasse ni trop sucrée mais bien goûteuse néanmoins. Je pense être parvenue à un équilibre.

J’ai servi ces gaufres avec de la glace à la vanille de chez Berthillon (je voulais de la glace aux spéculoos, mais ils n’en font pas !…), du chocolat chaud et de la crème chantilly maison au siphon. Une fois les gaufres sur la table chacun réalise la combinaison qui lui convient. Mais finalement je crois que c’est nature que je les préfère !

Pour en revenir à Berthillon, il existe bien sûr d’autres glaciers sur la place parisienne (et d’excellents également en province), mais j’aime tout d’abord l’écrin dans lequel la boutique familiale est installée : au cœur de l’Ile Saint Louis. De plus, outre leurs glaces d’une qualité irréprochable, vous pourrez y acheter des carrés de la biscuiterie Raynal de Trizac dans le Cantal ! C’est pas un argument de choix, ça ?

Les ingrédients:

  • 500g de farine
  • 2 cuillères à soupe de cassonade ou de vergeoise
  • 20 g de levure fraîche de boulanger (ou 1 sachet de levure de boulanger sèche)
  • 2 œufs
  • 220 g de lait demi-écrémé
  • 230 g de beurre
  • 200g de sucre perlé

La recette20161210_154423

1. Mettre dans la cuve de votre robot muni de son crochet : la farine, la cassonade, la levure émiettée et mélanger.

2. Incorporer ensuite les deux œufs puis ajouter le lait et le beurre fondus. Je vous explique, pour tricher un peu et gagner du temps, j’ai fait fondre le beurre dans le lait 1 minute au micro-ondes. Le lait était tiède et le beurre partiellement fondu mais ça s’est bien incorporé au reste.

3. Laisser la pâte reposer dans le bol du robot recouvert d’un torchon propre jusqu’à ce qu’elle double de volume.

20161210_18421820161210_184435

  1. Ajouter ensuite dans la pâte le sucre perlé puis former des pâtons de taille à peu près égale. Si vous les faites patienter un moment au réfrigérateur, pensez à les sortir ½ heure environ avant leur passage dans le gaufrier pour qu’ils cuisent uniformément.

20161210_1924415. Ensuite, petit passage au gaufrier (le mien de la marque française Lagrange… merci les enfants!) sans presser dessus et tout en surveillant pour obtenir la cuisson et le croustillant désiré.

Il est possible de congeler le surplus éventuel de pâte pour une prochaine fois. Il suffira de le sortir du congélateur suffisamment en avance. Cette recette est tout à fait adaptable pour les allergiques au lactose en utilisant du lait de soja et du Plantafin par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *