Roti de lotte au pâté Hénaff

Cette recette de marin breton était dans mes tiroirs depuis un moment. Retrouvée dans les livres de Nathalie Beauvais dont je vous ai déjà parlé ici notamment et sur le site internet dédié au Pâté Hénaff je me suis enfin lancée ! Associer poisson et pâté vous semble un peu osé? Oui, mais pas n’importe quel poisson ! Inutile de vous faire l’article sur la lotte et sa chair ferme et délicate que vous connaissez tous. Et surtout ça n’est pas n’importe quel pâté! Dans ma famille d’origine lorientaise tout le monde a au moins une boîte de pâté Hénaff en stock. Cette entreprise basée à Pouldreuzic dans le Finistère a été créé en 1907 par Jean Hénaff qui débute par des conserves de légumes avant de se lancer dans la production de ce pâté de porc composé de morceaux nobles sertit dans sa mythique boîte jaune et bleue. Les marins disposant également de pâté dans leurs réserves en mer l’ont décliné à toutes les sauces jusqu’à l’associer à la lotte pêchée du jour. Je ne suis pas certaine que les tomates étaient associées à la base à ce plat mais elles se marient très bien avec.

Les ingrédients

– 1,5 kilo de queue de lotte

– 2 boîtes de 78 grammes de pâté Hénaff (ou 1 de 154 grammes)

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

– 2 gousses d’ail

– 1 botte d’oignons nouveaux (ou 1 oignon pas nouveau !)

– 1 « marmite » de bouquet garni Knorr (ou un peu de thym et de laurier)

– 1,2 kilo de tomates fraiches en saison (ou l’équivalent en tomates pelées en conserve)

– 1 cuillerée à soupe de moutarde forte

– Sel, poivre

– un peu de beurre

La recette

1. Faire préparer la lotte par votre poissonnier favori pour qu’il en retire la peau et l’arête centrale. Couper le pâté en tranches pour les placer à la place de l’arête centrale sur le 1er filet de lotte. Recouvrir avec le 2nd filet puis ficeler le tout. Filmer et placer au réfrigérateur.

2. Dans une cocotte faire revenir les oignons et l’ail dans un peu d’huile d’olive. Bon je sais, ça c’est pas breton, mais j’ai fait ma petite bidouille pour la sauce. Y ajouter les tomates, saler, poivrer et faire réduire doucement une dizaine de minutes.

3. Préchauffer le four en position chaleur tournante à 220 degrés. Verser la sauce tomates dans un plat à gratin.

4. Étaler la moutarde à l’aide d’un pinceau sur les deux faces du rôti de lotte avant de le poser sur la sauce tomate. Disposer des petits morceaux de beurre sur le poisson et faire cuire au four à raison de 10 à 15 minutes de chaque côté selon la taille et l’épaisseur de votre rôti.

Servir avec la sauce tomate accompagné de pommes de terre, de riz ou encore de chou-fleur pour rester dans l’ambiance bretonne.

6 commentaires sur “Roti de lotte au pâté Hénaff

  1. Oui j’ai une boîte de pâté Henaff en stock ; j’en avais acheté 2 en promo mais c’était tellement mauvais que je n’ai jamais mangé l’autre.

  2. En faisant mes courses, j’ai vu une belle queue de lotte alors j’ai pensé à ta recette ! Je l’ai réalisée. De plus c’est assez vite fait. Pas mécontente du résultat mais je n’aurai du mettre qu’une boîte de pâté au lieu de 2 pour 900 grs de lotte. Je saurai pour une autre fois !!!

  3. Cette recette est tellement bizarre! ha! ha! de la lotte avec du pâté? mais finalement à la lecture, et bien ça me donne totalement envie de la faire! Je pense que je vais trouver facilement du paté hénaff en grande surface… je te dirai quand je l’aurai réalisée! 🙂

Répondre à carrara Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *