Tarte à l’orange meringuée

Je vous propose aujourd’hui une adaptation de l’excellentissime tarte au citron meringuée de la « Popotte de Manue » (clic) qui est devenue depuis que je l’ai découverte LA recette de tarte au citron de la maisonnée. Cela faisait un petit moment que je souhaitais l’adapter dans sa version orange… je me suis donc lancée !  J’ai troqué les citrons pour des oranges dans la crème qui garnit la tarte. Si vous me suivez bien il vous suffira donc de mettre des citrons à la place des oranges pour avoir la version d’origine. Afin d’en renforcer le goût et donner du peps à l’ensemble j’ai ajouté une petite couche de marmelade d’orange dont je vous donnerai la recette dès que j’aurais remis la main dessus. Pour varier un peu les plaisirs (et en m’inspirant de la délicieuse tarte orange-noisette gentiment rapportée par un habitué du quartier de La Pâtisserie de Cyril Lignac**), j’ai également échangé la poudre d’amandes présente dans la pâte sablée et dans la crème d’origine par des noisettes. Si vous voulez renforcer la couleur de la crème, qui n’est pas franchement orange, vous pouvez opter pour l’ajout d’un peu de colorant ou encore pour l’utilisation d’oranges sanguines. Quoi qu’il en soit on s’est régalés et je vous en fais profiter virtuellement. Bon appétit !

 Les ingrédients

Pour la pâte sablée

– 120 grammes de farine
– 30 grammes de poudre de noisettes
– 65 grammes de beurre à température ambiante
– 65 grammes de sucre glace
– 30 grammes d’œufs

Pour la crème de noisettes

– 25 grammes de beurre pommade
– 25 grammes de sucre
– 25 grammes de poudre de noisettes
– 20 grammes d’œufs
– 5 grammes de Maïzena

Pour la crème à l’orange

– 150 grammes de jus d’orange bio + son zeste (à doser selon vos goûts)
– 100 grammes de beurre
– 150 grammes de sucre
– 180 grammes d’œufs
– 10 grammes de Maïzena

– 3 cuillères à soupe de marmelade d’orange (à mixer au préalable si elle contient trop de morceaux ce qui est le cas de la mienne)

Pour la meringue Italienne

– 75 grammes de blancs d’œufs
– 150 grammes de sucre
– 50 grammes d’eau

Décoration optionnelle: un peu de poudre ou de brisures de noisettes et des zestes d’oranges confits émincés.

La recette

La pâte sablée

1. Mettre dans la cuve du robot équipé de sa feuille (ou dans un saladier pour les courageux qui pétriront avec leurs petites mains) tous les ingrédients de la pâte sablée à l’exception des œufs. Battre l’ensemble avant d’intégrer les œufs puis mélanger pour obtenir une pâte sablée. La filmer, l’aplatir (pour ne pas trop galérer à l’étaler ensuite) puis la réserver au réfrigérateur.

Pour obtenir le poids souhaité des œufs vous devez au préalable battre le ou les œufs nécessaires puis peser ce dont vous avez besoin.  A ce titre lisez bien la recette jusqu’au bout car vous aurez besoin de procéder ainsi plusieurs fois… cela vous évitera de gâcher inutilement des œufs!

La crème de noisettes

2. Préchauffer le four à 180°C.

3. Faire blanchir le sucre et le beurre. Ajouter la poudre de noisettes puis les œufs avant d’intégrer la Maïzena. Fouetter bien l’ensemble.

4. Foncer votre moule avec la pâte sablée. Pensez à le beurrer et le fariner ou à y disposer du papier sulfurisé si le fond de votre moule n’est pas amovible pour anticiper le démoulage !  Verser sur la pâte la crème de noisettes et faire cuire pour 20 minutes environ en surveillant : la pâte doit dorer mais pas trop quand même !

La crème à l’orange

5. Faire bouillir dans une casserole le jus d’orange avec le beurre et le sucre. Dans un saladier fouetter les œufs avec la Maïzena puis en verser la moitié sur le mélange jus-beurre-sucre quand il est bouillant. Détendre l’ensemble puis ajouter le reste du mélange jus-beurre-sucre et le zeste d’orange râpé en ajustant au goût souhaité. Cuire jusqu’à ébullition en étant vigilant car des grumeaux pourraient se former.

6. Sur le fond de tarte cuit et refroidi étaler une fine couche de marmelade d’oranges puis verser la crème à l’orange refroidie. Ma marmelade maison comportant des morceaux je l’ai mixée avant de l’utiliser mais là c’est selon les goûts de chacun…

La meringue italienne

7. Dans une casserole réaliser un sirop en portant le mélange sucre et eau à 110°C. Parallèlement monter les blancs en neige au robot puis verser le sirop en filet sur les blancs sans cesser de les fouetter jusqu’à leur complet refroidissement. Vous l’aurez compris, c’est le moment de sortir du congélateur les blancs qui y sont stockés. Il faut donc anticiper un peu pour les laisser décongeler tranquillement…

8. Mettre la meringue dans une poche munie de la douille de votre choix pour ensuite décorer votre tarte à votre guise. Dorer joliment votre meringue au chalumeau ou en passant quelques minutes la tarte sous le grill du four. Servir tel quel ou décorer avec un peu de poudre ou de brisures de noisettes et des zestes d’oranges confits émincés.

** Message personnel au porteur de gâteaux qui a du se reconnaître: je suis prête à prendre un abonnement illimité pour les douceurs de La Pâtisserie !

Pour ne pas manquer la publication de mes prochaines recettes sucrées et salées, mais aussi de mes découvertes gastronomiques, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter de « Papilles à l’affût » sur la page d’accueil du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *