Filets de cabillaud sous leur croûte d’algues

Une recette toute simple et rapide à réaliser issue du livre de Nathalie Beauvais « Fait maison – Bretagne » que je vous ai présenté dans la recette du gâteau breton (clic).  La seule difficulté réside dans le fait de trouver du « persil d’algues » (ou algues séchées) que j’ai déniché lors de mon dernier séjour en Bretagne et qui donne tout l’arôme à ce plat. J’imagine qu’il est possible d’en trouver dans certains magasins bio, sinon, si vous avez un réseau en Bretagne, c’est le moment d’agir! La recette du livre est proposée avec du merlan, mais il y est aussi suggéré d’utiliser du merlu, de la julienne, du lieu ou du cabillaud. J’ai donc opté pour ce dernier. 

Les proportions sont indiquées pour 6 personnes. Il faut prévoir 20 minutes de préparation et 10 mn de cuisson.

Les ingrédients

– 1 kg de dos de cabillaud (ou du poisson de votre choix)

– 6 cuillères à soupe bombées de chapelure

– 1 cuillère à soupe de persil d’algues (j’en ai mis deux…)

– 2 échalotes

– 500 g de champignons de Paris

– 15 cl de vin blanc sec

– 10 cl d’eau

– 100 g de beurre

– sel et poivre

La recette

1. Mélanger la chapelure et le persil d’algues dans un bol. Préchauffer le four à 250 degrés.

3. Éplucher et émincer les échalotes. Laver et émincer les champignons. La recette préconise de les disposer dans un plat allant au four crus, mais je les ai fait précuire dans une poêle avec du beurre au préalable car vous verrez que le passage au four est express et que je ne suis pas fanatique des légumes trop croquants. Selon l’option que vous choisirez il faudra y adjoindre le vin et l’eau puis saler et poivrer l’ensemble.

4. Disposer le poisson sur les légumes, saler et poivrer à nouveau puis recouvrir le tout du mélange chapelure-algues. Parsemer le beurre coupé en morceau puis faire cuire au four durant 10 minutes pour bien faire dorer l’ensemble.

Voilà, c’est prêt ! Vous pouvez passer à table et déguster ce plat accompagné de pommes de terre cuites à l’eau accompagnées de beurre salé comme en Bretagne ou plus simplement du riz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *