Poulet rôti au safran, noisettes et miel – Ottolenghi

Au programme aujourd’hui de jolies cuisses de poulet marinées et ornées d’une sorte de crumble aux noisettes et au miel. Malgré les réticences de certains de mes dégustateurs peu enclins au mélange des saveurs j’ai opté pour cette recette qui me faisait de l’œil dans le « Cookbook » d’Ottolenghi et Tamimi dont je vous avais déjà parlé . Oui, oui, je sais… « Encore eux » ! Mais que voulez-vous non seulement leurs recettes sont gourmandes mais, en plus d’être simples, elles sont très bien mises en valeur dans leurs ouvrages. Vous en verrez donc rapidement d’autres arriver sur ce blog d’autant qu’Ottolenghi, en collaboration avec Helen Goh, vient de publier en Angleterre un livre de recettes sucrées baptisé « Sweet ». Si la cuisine version british vous tente c’est par ici , personnellement je vais attendre gentiment la traduction française* ! En fait il me tarde de retourner à Londres pour aller enfin déjeuner chez Ottolenghi. D’ici là je réalise moi-même leurs recettes. Petite entorse à la version d’origine (pour ne pas heurter trop violemment mes dégustateurs réticents et parce que je n’en avais pas en stock pour être honnête) : je n’ai pas mis d’eau de rose dans le « crumble ». Les proportions indiquées permettent de réaliser ce plat pour 4 convives.

* Bonne nouvelle du mois d’octobre: « Sweet » est disponible en français !! 

Les ingrédients

Le poulet et sa marinade

– 1 poulet fermier coupé en morceaux ou 4 belles cuisses

– 2 oignons

– 4 cuillères à soupe d’huile d’olive

– 1 cuillère à café de gingembre en poudre (j’ai utilisé du gingembre surgelé)

– 1 cuillère à café de cannelle en poudre

– 1 dosette de safran

– le jus d’un citron

– 4 cuillères à soupe d’eau froide

– 1 cuillère à soupe de gros sel de mer (2 sont indiquées dans la recette)

– 1 cuillère à café de poivre noir moulu

Le « crumble » (appellation toute personnelle !)

– 100 grammes de noisettes entières

– 70 grammes de miel

– 2 cuillères à soupe d’eau de rose (je n’en ai pas mis)

– 2 oignons nouveaux émincés grossièrement

La recette

1. Dans un bol préparer la marinade avec tous ses ingrédients (oignons grossièrement émincés, huile d’olive, gingembre, cannelle, safran, jus de citron, eau, sel et poivre) puis en recouvrir le poulet déposé dans le plat de cuisson. Filmer et laisser mariner au moins une heure au réfrigérateur. Pour plus de saveur vous pouvez aller jusqu’à une nuit (ou une journée… enfin vous comprenez quoi !?).

2. Préchauffez le four à 190 degrés en position chaleur tournante. Y faire tout d’abord griller les noisettes disposées sur une plaque de cuisson durant 10 minutes. Passé ce temps les placer par poignées successives (sans vous brûler) dans un torchon propre. Fermer et frotter les noisettes entre elles pour en retirer la peau.

3. Glisser ensuite dans le four le plat contenant le poulet, peau vers le haut, et sa marinade. Faire cuire durant 35 minutes.

4. Pendant ce temps réaliser une pâte épaisse (ou « crumble ») avec le miel, l’eau de rose et les noisettes que vous aurez entre temps concassées grossièrement.

5. Après 35 minutes de cuisson sortir le plat du four et recouvrir les morceaux de poulet avec le « crumble » puis remettre au four pour 5 à 10 minutes pour faire dorer le tout. Ajoutez un peu d’eau au fond du plat si vous voyez que ça accroche. Cela m’a permis d’allonger un peu la sauce…

6. Servir avec du riz ou de la semoule après avoir parsemé des oignons nouveaux émincés (ça j’ai oublié) et éventuellement d’un peu de coriandre fraîche (j’en avais en stock même si la recette ne le préconise pas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *