Bouillabaisse revisitée par Fred

Je dois être honnête avec vous: j’ai entièrement piqué cette recette à mon ami Fred (celui d’Avignon qui ne connait pas la daube de sa région… vous suivez ?). Je me suis en plus permise de la simplifier puisque contrairement à lui je ne fais pas ma soupe de poissons maison. Je dois bien reconnaître que la sienne est largement supérieure à toutes celles du commerce, néanmoins je suis trop fainéante pour me lancer dans cette aventure, d’autant que  j’en ai trouvé une excellente et bio de surcroît (disons qu’en lisant les ingrédients de la non bio, j’ai pris peur)Pour le reste il vous faudra choisir du poisson et des crustacés de qualité que vous pourrez varier au grès de vos envies, de votre budget et des saisons. Les quantités sont bien sûr à adapter en fonction  du nombre de convives; je vous propose ici des proportions pour 4 personnes. Vous voici partis pour 15 minutes de préparation et environ le triple de cuisson en fractionné. Il faut réaliser ce plat juste avant de le servir pour garder toute leur saveur aux poissons et éviter qu’ils ne soient trop cuits. Cette version de la recette se classe dans la rubrique « mini efforts – maxi effets ». Pour la version « maxi efforts » vous pourrez bien sûr confectionner votre propre soupe de poissons et votre rouille car vous l’aurez compris, c’est encore meilleur !

Les ingrédients
– un bocal de soupe de poissons de qualité  (ou votre propre soupe de poissons si vous optez pour la version « maxi efforts ».)
– 8 pommes de terre moyennes à chair ferme
– 4 portions de lotte (ou d’un poisson qui tient bien à la cuisson comme du dos de cabillaud)
– 4 coquilles Saint Jacques (facultatif mais j’adore ça !)
– 8 langoustines (ou belles gambas)
– 1/4 de litre de moules
– un petit pot de rouille et quelques croûtons aillés maison

La recette
1. Éplucher les pommes de terre et préparer le poisson et les crustacés. Jusque là vous suivez?… 2. Verser la soupe de poissons dans une cocotte puis  y faire cuire les pommes de terre durant 20 mn environ en les surveillant car elles ne doivent pas finir en purée! A la limite vous pouvez envisager de faire une pause pour ne pas louper tout l’apéro; les pommes de terres patienteront dans la soupe en attendant la reprise de la cuisson.

3. Ajouter dans la cocotte les moules puis les portions de poisson et les faire cuire 10 minutes environ.

4. Juste avant de servir disposer dans la cocotte les langoustines. Deux options pour les coquilles saint Jacques: les disposer dans la cocotte pour 3-4 minutes maximum ou les faire dorer à la poêle dans du beurre bien chaud pendant le même temps. Personnellement je prends la seconde option car j’apprécie les coquilles bien saisies et croquantes. Il vous suffit ensuite de les ajouter à bouillabaisse et de servir.

Et voilà ! Vous n’avez plus qu’à déguster accompagné de quelques croûtons de pain aillées maison (faits avec du pain rassi, de l’huile d’olive et de l’ail) et de la rouille.

2 commentaires sur “Bouillabaisse revisitée par Fred

  1. Fred trouve une bonne idée de mettre les coquilles Saint Jacques à la place des seiches. Bonne dégustation a tous avec une bonne aïoli pour rester dans le Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *