Blanquette de veau

Loin de moi l’idée de réinventer la recette de la blanquette de veau ou d’en livrer tous les secrets. Disons que cette recette vous donnera peut-être une idée de plat convivial pour ce week-end ! Ce plat simple et traditionnel plait à tous et ne nécessite pas une préparation très élaborée. Je la prépare de façon un peu empirique dirons-nous et chaque cuisinier à sa petite astuce d’où la variété des recettes proposées. Pour varier un peu les plaisirs j’ai ajouté aux viandes traditionnellement utilisées de la joue de veau… le bilan est mitigé. Certes cela change un peu de texture mais mes testeurs ont trouvé son goût trop prononcé. Retour donc aux morceaux habituels et suffisamment savoureux pour ne pas en rajouter. Les proportions ci-dessous correspondent à un plat pour 6 personnes environ. Surtout ne lésinez pas sur la sauce car c’est ce qui part le plus vite dans la blanquette. J’admets faire cette sauce un peu au feeling, donc j’ai indiqué des proportions, un peu au feeling également !

Les ingrédients

– 1,5 kg environ de veau (collier, épaule, flanchet ou tendron par exemple)

– 1 bel oignon

– 2 clous de girofle

– 1 bouquet garni

– 2-3 carottes

– 1 blanc de poireau

– 1 branche de céleri

– 300 g de champignons de Paris

– 1 jaune d’œuf

– 90 de beurre

– 4 cuillerées à soupe de farine

– 1 cuillère à soupe de moutarde

– sel, poivre, noix de muscade

La recette

1. Disposer la viande dans une cocotte et la recouvrir d’eau froide. Porter le tout à ébullition.

2. Ajouter ensuite l’oignon pelé piqué des 2 clous de girofle, le bouquet garni, les carottes épluchées et coupées, le blanc de poireau coupé et la branche de céleri. Saler, poivrer et muscader (j’ai vérifié, ça se dit !).

3. Cuire l’ensemble durant 1 heure environ à couvert. A l’issue de la cuisson, filtrer le bouillon et le réserver.

4. Dans une casserole réaliser un roux en mélangeant le beurre et la farine puis délayer avec le bouillon de cuisson pour obtenir une sauce épaisse. Mélanger le jaune d’œuf et la moutarde avec une louche de sauce puis l’ajouter au reste. Il est aussi possible d’intégrer à ce stade une ou deux cuillères à soupe de crème fraîche. Certains complètent même avec le jus d’un citron mais je n’y tiens pas… à chacun de s’adapter.

5. Verser la sauce dans la cocotte et y mettre la viande à chauffer débarrassée du bouquet garni. Faire revenir les champignons émincés dans du beurre, les intégrer au plat puis servir accompagné de riz ou de pommes de terre.

Ce plat a l’avantage de pouvoir être préparé à l’avance et pour être réchauffé avant de passer à table ce qui le bonifie. Il se congèle également très bien si besoin.

2 commentaires sur “Blanquette de veau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *