Brioche à l’huile d’olive – C. Michalak

A la recherche d’une recette originale à base d’huile d’olive mon choix s’est porté sur cette brioche originale proposée par Christophe Michalak dans son ouvrage « Les desserts qui me font craquer ». Quelle étrange idée que cette brioche sans beurre ni œuf ! Et pourtant ça marche très bien : cette brioche est fondante et goûteuse à souhait. Les intolérants au lait pourront même remplacer celui-ci par un lait végétal. Quant à l’huile d’olive qui fait toute l’originalité de la recette ne faites pas l’impasse sur sa qualité. Lassée des huiles de la grande distribution réalisées à partir d’olives dans et hors UE je me suis mise en quête d’une huile d’olive à l’origine certifiée. C’est ainsi que j’ai découvert Château NasicA qui propose des huiles d’olive AOP Corse commercialisées sur internet clic ou en épiceries fines. Leurs saveurs incomparables se révèlent aussi bien en assaisonnement qu’en cuisson. Quant à la recette de base à vous de la faire évoluer selon votre inspiration en y intégrant ou pas du sucre à chouquettes ou des pépites de chocolat par exemple. Pour ma part j’ai pris la liberté d’y incorporer un peu d’eau de fleur d’oranger et du sucre. Résultat à la hauteur des espérances des gourmands de la maisonnée !

Si vous souhaitez déguster cette brioche toute chaude au petit déjeuner il vous suffira de la préparer la veille et de la placer au réfrigérateur dans son moule de cuisson toute la nuit pour une 2nde pousse en douceur. Et le lendemain matin : hop au four pour 25 minutes pendant que vous préparez le café, le thé et les oranges pressées ! Succès garanti avec ou sans confiture, miel ou autre douceur.

Les ingrédients

– 260 grammes de lait

– 20 grammes de levure de boulanger fraîche

– 380 grammes de farine

– 5 grammes de sel

– 60 grammes de sucre en poudre

– 70 grammes d’huile d’olive

– 1 poignée de sucre à chouquettes (ajout perso)

– 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger (ajout perso)

La recette

1. Faire tiédir un peu le lait pour y diluer la levure puis réserver. Prenez garde à ne pas trop faire chauffer le lait pour ne pas condamner l’action de la levure. Concernant celle-ci si vous ne disposez pas de levure fraîche de boulanger pour pouvez bien sûr utiliser son équivalent déshydraté.

2. Dans le bol du robot équipé de son crochet mélanger la farine, le sucre et le sel. Compléter avec le lait avec la levure, l’huile d’olive mais aussi l’eau de fleur d’oranger et le sucre à chouquette si vous avez choisi ces options. Pétrir durant 10 minutes à vitesse moyenne.

3. Couvrir le bol du robot et laisser la pâte pousser durant 1 heure minimum à température ambiante. Lorsque la pâte a doublé de volume la dégazer avant de la façonner selon votre inspiration et l’aspect que vous souhaitez donner à votre brioche. Outre sa forme classique pourquoi ne pas donner à votre pâte la forme d’une brioche torsadée, en forme de fleur ou de mini brioches ?

4. Une fois la brioche dans son moule de cuisson, graissé au préalable, la laisser pousser une heure au moins à température ambiante. Il est bien sûr possible d’accélérer la pousse dans votre four en position étuve si vous en disposez.

5. Préchauffer le four à 180 degrés en chaleur tournante. Utiliser un pinceau pour répandre sur la brioche un peu de lait ou d’œuf battu pour la dorure. J’y ai pour ma part ajouté quelques grains de sucre. Et hop: au four pour 20 à 25 minutes selon votre four. Réduire le temps de cuisson de 10 minutes si vous optez pour des brioches individuelles.

2 commentaires sur “Brioche à l’huile d’olive – C. Michalak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *