Cake marbré chocolat-vanille – Cyril Lignac

  1. Je vais vous raconter l’histoire d’un coup de foudre « gourmand-croquant ». Depuis que mon regard s’est posé dessus en boutique et que j’ai vu sa photo dans le livre « La pâtisserie » de Cyril Lignac ce gâteau marbré me faisait de l’œil. J’ai résisté longtemps (enfin un peu quoi !) et au retour d’une réunion un peu pénible j’ai craqué ! Désireuse de me calmer en pâtissant j’ai jeté mon dévolu sur cette recette à propos de laquelle je souhaiterais questionner Cyril Lignac : « Pourquoi appeler ce marbré chocolat-vanille alors que celle-ci ne figure pas parmi les ingrédients de la recette ?… » Ah ah ! Bonne question hein ? Eh bien ça n’est pas grave j’en ai ajouté dans la pâte et le tour fut joué. Une fois que vous l’aurez goûté j’ai peur que vous ne puissiez plus vous en passer ! Une petite astuce pour les allergiques au lait : il possible de remplacer le beurre et la crème par leur équivalent en matière grasse végétale (soja ou coco au choix) et de remplacer le chocolat au lait par du chocolat noir pour le glaçage. Remplacement testé et validé par les goûteurs maison ! Pensez à congeler les blancs d’œufs restants pour une prochaine recette. Par ailleurs si vous n’avez pas le temps de la réaliser je trouve que la feuilletine n’est pas absolument indispensable… mais en même temps n’étant pas grande amatrice de praliné mon avis est un peu faussé ! Prête à tous les sacrifices j’ai bien sûr goûté à l’original acheté à la Chocolaterie de Cyril Lignac et il ne comportait pas de feuilletine !

Les ingrédients

Appareil à cake vanille

– 30 grammes de beurre doux

– 5 jaunes d’œufs

– 130 grammes de sucre semoule

– 70 grammes de crème liquide

– 100 grammes de farine

– 2 grammes de levure chimique (à peu près quoi…)

– vanille en poudre selon votre inspiration (en fait je ne l’ai pas pesée… on va dire une pointe de couteau…)

Appareil à cake au chocolat

– 30 grammes de beurre doux

– 4 jaunes d’œufs

– 110 grammes de sucre semoule

– 20 grammes de cacao en poudre

– 90 grammes de farine

– 60 grammes de crème liquide

– 2 grammes de levure chimique

Enrobage lait et amandes

– 50 grammes d’amandes hachées

– 225 grammes de chocolat au lait (le Valrhona Jivara est parfait !)

– 50 grammes d’huile de pépin de raisins (ou tournesol)

Feuilletine pralinée

– 50 grammes de chocolat au lait

– 10 grammes de beurre doux

– 90 grammes de praliné noisette

– 50 g de Gavottes émiettées

La recette

1. Préchauffer le four à 165 degrés en position chaleur tournante.

2. Préparez l’appareil à cake vanille. Pendant que le beurre fondu refroidit, faire blanchir les jaunes d’œufs dans la cuve du batteur muni de sa feuille avec le sucre. Ajouter ensuite la crème, la farine, la levure et la vanille avant d’incorporer le beurre fondu. Réserver dans un saladier. Et on lave le bol du robot avant de passer à la suite… mais pourquoi n’ai-je pas assez de place pour ranger un 2nde bol !?

3. Préparez l’appareil à cake au chocolat. Pendant que le beurre fondu refroidit, faire blanchir les jaunes d’œufs dans la cuve du batteur muni de sa feuille avec le sucre puis y incorporer le cacao. Ajouter ensuite la crème, la farine et la levure avant d’incorporer le beurre fondu.

4. Graisser et fariner le moule à cake. Disposer la moitié de l’appareil à cake à la vanille puis l’appareil au chocolat et finir par le reste de l’appareil vanille. Insérer une spatule dans la pâte pour y créer des marbrures. Honnêtement habituellement j’alterne les cuillerées de pâte vanille / cacao sans marbrer à la spatule et le résultat est équivalent… mais j’écoute les conseils du Chef !! Enfourner pour 40-45 minutes en surveillant pour que le gâteau ne soit pas trop cuit.

5. Préparer l’enrobage lait et amandes pendant la cuisson du gâteau.

Alors normalement la recette indique qu’il faut réaliser cette étape avant de faire cuire le gâteau car vous avez besoin du four pour torréfier les amandes. Mais là j’avoue : je n’ai pas torréfié les amandes (je sais c’est très mal…) et en plus j’ai utilisé des amandes effilées et non hachées (très mal aussi…). Je n’ai néanmoins aucun regret : c’était délicieux ainsi. Mais comme je suis gentille je vous indique la recette avec torréfaction préalable. Pour les amateurs de noisettes je suppose que celles-ci peuvent remplacer les amandes. 

Préchauffer le four à 210 degrés. Étaler les amandes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les torréfier 5 minutes. Faire fondre le chocolat au bain-marie à 45 degrés puis y ajouter l’huile et les amandes… Est-il nécessaire de préciser que j’ai fait fondre le chocolat et l’huile au four à micro-ondes ?… C’est décidément du grand n’importe quoi aujourd’hui!  Réserver à température ambiante.

6. La feuilletine pralinée. Faire fondre le chocolat et le beurre séparément. Mélanger le chocolat avec le praliné et les Gavottes émiettées avant d’incorporer le beurre. Version moi : faire fondre le chocolat et le beurre au micro-onde puis incorporer le reste…

Etaler la feuilletine au rouleau à pâtisserie dans une feuille de papier sulfurisé pliée en deux. Découper un rectangle de la taille de votre moule à cake (il sera placé sur la feuilletine après démoulage). Réserver au réfrigérateur.

7. Une fois refroidi, déposer le cake sur le rectangle de feuilletine. Disposer l’ensemble sur une grille pour procéder au glaçage avec l’enrobage chocolat-amandes préalablement réchauffé 1 minute maxi au four à micro-ondes. Réalisez le glaçage au dessus d’un plat afin de récupérer l’excédent et le verser à nouveau sur le gâteau pour ne pas en perdre une goutte… vous le regretteriez!

Le glaçage va figer en refroidissant et à partir de là planquez le gâteau car il ne va pas faire long feu !!

L’original by Cyril Lignac et Benoit Couvrand

 

6 commentaires sur “Cake marbré chocolat-vanille – Cyril Lignac

  1. Bonjour. Je vais faire ce gâteau mais il est pas dit quelle quantité de matières grasses doit avoir la crème ? Qu avez vous utilisez s il vous plaît ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *