Pavlova aux poires et marrons

Vous êtes encore en train d’hésiter pour votre dessert de fête ? Pas le temps de réaliser une bûche ou un gâteau sophistiqué ? Envie de proposer à vos convives une gourmandise légère et aérienne pour clore le repas ? Cette Pavlova façon Mont Blanc est faite pour vous. Vous ne connaissez pas le Mont Blanc? Il s’agit d’un dessert réalisé à partir de meringue française, de crème fouettée et de crème de marron. On est vraiment pas loin de la Pavlova avec ce délice appelé « Torche aux marrons » en Alsace ou « Monto blanco » en Italie. Cette douceur aux accents hivernaux aurait été inventée par le fondateur du salon de thé parisien Angelina, Antoine Rumpelmayer, qui y proposa le Mont Blanc en format individuel dès 1903. Sa forme d’origine en dôme surmonté de vermicelles de crème de marron serait inspirée de la coiffure féminine alors à la mode: le carré court plaqué. Selon une autre version ce dessert aurait été inventé en Italie. Mais loin des polémiques je vous propose une revisite un peu allégée en crème de marron car il est vrai que nous en sommes de grands amateurs à la maison mais cela n’est pas forcément le cas de tous les convives. A vous de charger plus ou moins votre Pavlova en filaments de crème de marron. J’y ai ajouté des morceaux de poires fraîches pour varier un peu les plaisirs. Cette recette est simplissime et rapide à préparer; sa seule contrainte étant de préparer la meringue de préférence la veille, mais si le temps vous manque il suffit de la préparer le matin pour la garnir en fin de journée. Si vous souhaitez opter pour un autre parfum pour cette Pavlova, je vous propose une version chocolatée de ce dessert originaire d’Australie où il est souvent servi pour les fêtes de Noël sous forme de bûche ou encore sa déclinaison aux fruits rouges pour l’été. Adaptez bien sûr les proportions de la meringue au poids des blancs d’œufs. N’oubliez pas d’utiliser ceux que vous avez pu stocker au congélateur en confectionnant d’autres recettes. Si cela n’est pas le cas sachez qu’un blanc d’œuf pèse environ 35 grammes et ne vous privez pas de réaliser une autre recette avec les jaunes qui eux ne se congèlent pas… Rien de telle qu’une petite crème anglaise par exemple! Les proportions permettent de régaler jusqu’à 8 convives.

Les ingrédients

La meringue

– 150 grammes de blanc d’œuf à température ambiante

– 215 grammes de sucre semoule

– 15 grammes de maïzena®

– 1 cuillère à café de vinaigre blanc

– mélange d’épices au choix : une pincée de cannelle, les graines d’une gousse de vanille… (Facultatif mais bien agréable)

La crème fouettée

– 40 centilitres de crème fraîche liquide très froide

– 40 grammes de mascarpone bien froid

La garniture

– 3 poires mures (ou à défaut en boite bien égouttées)

– 3 cuillères à soupe bombées de crème de marron (voir plus pour les gourmands)

– quelques marrons glacés ou brisures

La recette

  1. La veille, réaliser la meringue. Verser dans la cuve du batteur les blancs d’œufs, le sucre et la Maïzena. Monter la meringue pendant 10 minutes environ, à vitesse 6-8 selon votre robot. Ajouter le vinaigre blanc, puis continuer de monter pendant encore 1 minute à vitesse maximale pour « serrer » les blancs. Fouettez quelques secondes pour obtenir un mélange homogène. La meringue doit former un « bec d’oiseau ».
  2. Pocher la meringue selon la forme voulue : rectangulaire façon bûche, ronde, carrée ou en version individuelle pour vous approcher un peu plus de la forme du Mont Blanc original.
  3. Enfournez la meringue à 100 degrés dans un four préchauffé en position chaleur tournante pour 1 h 45 environ en adaptant selon la puissance de votre four.  À la sortie du four, laissez refroidir complètement et conserver couverte d’un linge à température ambiante.
  4. Le jour même, préparer la crème. Mélanger au fouet la crème fraîche liquide très froide avec le mascarpone bien froid lui aussi. Pas de sucre dans cette version car la crème de marron a un fort pouvoir sucrant. Monter au batteur ou au robot jusqu’à l’obtention une crème fouettée ferme. Réserver au frais jusqu’au moment de dresser.
  5. Garnir la meringue avec la crème fouettée à l’aide d’une spatule courbée. Disposer au-dessus les poires taillées en morceaux, recouvrir de filaments de crème de marron à l’aide d’une poche avec ou sans douille et de morceaux de marrons glacés. Décorez selon votre inspiration. Réservez au frais jusqu’à dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *